FORUM DE TRIBUNE LIBRE DES PRETRES DE L’ARCHIDIOCESE D’ABIDJAN

FORUM DE TRIBUNE LIBRE DES PRETRES DE L’ARCHIDIOCESE D’ABIDJAN

Le conseil presbytéral de l’Archidiocèse d’Abidjan, dans le cadre de l’année sacerdotale, a initié un forum de discussion de tous les prêtres de l’Archidiocèse, autour de leur Archevêque, Son Excellence Mgr Jean-Pierre KUTWAN, le jeudi 29 Avril 2010 de 9H à 12H30, au Centre Culturel de la Cathédrale.

Le conseil presbytéral s’était réuni le Mardi 23 Mars 2010, pour réfléchir sur l’organisation pratique de cette tribune. Après les échanges, le Conseil avait souhaité engager le Forum de tribune libre sur les points suivants :

Les ressources humaines du Diocèse – les agents pastoraux (Recrutement – Structures d’accompagnement) (gestion des ressources humaines – formation continue (paroisse et session) – évaluation).

Les ressources financières du Diocèse (l’état de la Procure – la question de l’EMI – le patrimoine diocésain).

La vie spirituelle du presbyterium (la prière en équipe presbytérale – rapport entre anciens et jeunes – participation aux retraites recollections et rencontres du diocèse – la conformité aux normes liturgiques des célébrations de mariage et funérailles ;

Après la prière d’ouverture, Mgr est revenu sur le forum de l’année dernière et a répondu à quelques points restés en suspens. Une question concernait les jeunes prêtres qui reprochaient aux anciens de ne pas leur faire assez confiance. Notre évêque a répondu que la confiance se mérite. Le comportement indigne de certains jeunes prêtres amène certains vieux à s’interroger sur leurs motivations réelles à devenir prêtres. Pour la question des études, notre évêque a dit que cela se ferait par promotion. En ce qui concerne l’érection des paroisses, Mgr a dit qu’il faut un presbytère pour les secteurs urbains. Pour les secteurs ruraux, il faut en plus, une plantation. Un autre a parlé de la formation du personnel ecclésiastique. Mgr a répondu que cette formation est déjà donnée au sein du FDLP. Pour les affectations, Mgr a dit que cela répond aux besoins du diocèse. Tout prêtre peut aller dans n’importe quel paroisse qu’elle soit rurale ou urbaine.

Puis Mgr s’est étendu sur la baisse du pouvoir d’achat des chrétiens et la baisse des ressources financières des paroisses. Elles ont beaucoup chuté. Il a demandé aux prêtres de faire preuve de plus de rigueur dans la gestion des paroisses qui ne sont pas leurs biens propres. Il les a aussi invités à ne pas faire des ponctions sur les quêtes. A verser intégralement les quêtes impérées. Chaque paroisse a été invitée à retirer le dossier qu’a établi pour elle, le directeur de la Procure.

Puis les modérateurs du jour, les Pères Jean-Pierre Ouédraogo et Patrice Bohui ont prié l’assistance de respecter le timing et le forum s’est ouvert. De bonnes propositions ont été faites pour le premier chapitre : quelqu’un a proposé de créer une direction des ressources humaines pour le diocèse. Puis un autre a demandé que le personnel soit aussi affecté comme les prêtres, chaque année. Ma proposition sur ce chapitre a été la suivante : désormais pour l’entrée au grand séminaire, le test écrit doit être suivi d’un entretien. Mgr présidera ce grand oral pour discerner les motivations réelles des candidats. Il sera entouré de compétences de son diocèse en sciences humaines (philosophie, psychologie, psychanalyse, sociologie, spiritualité…). Celui qui aurait des motivations louches et douteuses sera tout simplement ajourné et réorienté.

Ma deuxième proposition sur ce chapitre a concerné la question de déperdition des candidats du petit séminaire de Bingerville au Moyen Séminaire de Yopougon. Je me suis interrogé sur l’opportunité de ce séminaire. Si l’on veut le maintenir, il faut arrêter au plus vite la cohabitation entre collégiens et séminaristes, expérience désastreuse. Et renforcer au plus vite le personnel encadreur.

Le chapitre sur les ressources a suscité aussi des discussions passionnées. Mais avant ces discussions, le Père Nazaire M’Banza qui avait été indexé par un confrère, lors des communications diverses à la récollection du mardi saint et venu préciser les raisons de son absence aux réunions presbytérales. Cet interlude ne fut pas accepté par les confrères et s’est terminé en queue de poisson. Finalement des propositions intéressantes ont été faites comme celle qui voulait l’établissement de plantations, de pompes funèbres… Ma troisième proposition a consisté en la motivation des agents pastoraux qui se seraient montrés excellents. Les motiver à l’instar des agents des douanes, de l’économie et des finances et des impôts, pour ne pas être tentés à faire des ponctions sur l’argent.

Le chapitre sur la vie spirituelle des prêtres n’est pas allé à son terme : à peine quelqu’un a fait sa proposition sur le recyclage des prêtres et un autre sur les funérailles chrétiennes(particulièrement le fait que nos paroisses se transforment en pompes funèbres, que le temps imparti pour ce débat fut achevé.

L’Archevêque a félicité les participants et promis de se pencher sur les propositions et a donné sa bénédiction à la fin de la réunion : quelques communications ont été entendues auparavant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :