SI JE T’OUBLIE GAZA QUE MA MAIN DROITE M’OUBLIE

Mon cher Henri,

L’offensive israélienne dans la bande de Gaza me révolte tellement que je suis sans voix et sans force. Je plaide haut et fort pour que cesse la violence, dans cette part du monde. La guerre et la haine ne résolvent pas les problèmes. Aujourd’hui, dans toutes les églises de Terre Sainte, les patriarches et les chefs des Eglises chrétiennes invitent les fidèles à prier pour la fin du conflit dans la bande de Gaza et à implorer la justice et la paix sur leur terre. Nous pensons aux victimes, aux blessés à ceux qui sont dans la peine, à ceux qui vivent dans l’angoisse et la peur, parce que Dieu les bénit par la consolation, la patience et la paix qui viennent de lui.

Les nouvelles dramatiques qui nous arrivent de Gaza, montrent combien le refus du dialogue amène à des situations qui pèsent de façon insupportable sur les populations une fois encore victimes de la haine et de la guerre… La guerre et la haine ne résolvent pas les problèmes. L’histoire la plus récente en est la confirmation. Que l’enfant de la mangeoire…inspire aux autorités et aux responsables de tous les fronts, israéliens et palestiniens, une action immédiate qui mette fin à la situation tragique actuelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :