Discussion sur L’Eucharistie pour consruire la justice et la paix

 

Citer

L’Eucharistie pour consruire la justice et la paix

    INTRODUCTION     

          Dans un contexte mondial actuel où le droit est révalorisé(1), la parole du Cardinal Marc Ouellet Archevêque de Québec, Primat du Canada, dans le Document Théologique de base pour le 49è Congrès Eucharistique International 2008, parlant de la situation du christianisme en ce début du troisième millénaire trouve toute sa pertinence: "L’Eglise catholique, consciente du phénomène de la globalisation, s’intéresse à tout ce qui peut promouvoir une civilisation de l’amour et de la paix. Elle puise à la source de la sainte eucharistie l’inspiration et l’énergie qui stimulent l’engagement d’un monde plus juste et fraternel.(2) En ces quelques lignes, nous avons le fil conducteur de notre conférence qui s’intitule Eucharistie pour construire la justice et la paix.

          Dans la pensée contemporaine, nous constatons une forte accentuation du droit en direction des droits de l’homme et cela ne doit pas nous étonner aucunement. Si le contexte de la lutte anti-totalitaire a joué un rôle important dans cette réévaluation du juridique, l’Eglise a fait elle aussi son aggiornamento sur les questions de justice et de paix. L’Eglise d’Afrique, en particulier, pour son second synode veut repenser les problèmes sociaux du continent. Le texte des Linéamenta ne dit-il pas en effet: "L’urgence de cette Deuxième Assemblée spéciale est liée à la souffrance des peuples africains qui perdurent sur ce continent. Nous sommes confrontés à un ensemble de conflits et de problèmes qui constitue le noeud des défis à l’évangélisation dans l’Afrique contemporaine." (3) Les questions de justice et de paix sont au centre de la nouvelle évangélisation, donc au coeur de nos eucharisties.

          Dans notre exposé de ce jour, nous parlerons dans un premier temps nous parlerons de cette civilisation de l’amour, centre d’intérêt de l’Eglise catholique en un monde globalisé. Ensuite, nous verrons l’Eucharistie comme la source de l’engagement pour la justice dans le monde: Eucharistie comme inspiration et Eucharistie comme énergie.

 

1. CIVILISATION DE PAIX, CENTRE D’INTERET DE L’EGLISE CATHOLIQUE DANS UN MONDE GLOBALISE

          L’introduction au Document de base fait mémoire de Dieu aujourd’hui. Le thème central du Congrès est l’Eucharistie, don de Dieu pour la vie du monde. Le monde d’aujourd’hui aspire à la liberté de l’amour. Mais "fasciné par ses propres performances créatrices, nous dit le texte, l’homme contemporain tend en effet à oublier son Créateur et à se poser comme l’unique maître de sa propre destinée."(4). Cette tentation de se substituer à Dieu, poursuit notre texte, n’annule toutefois pas l’aspiration à l’infini et les valeurs authentiques qu’il s’efforce de cultiver, même si elles comportent des risques de déviation. Ces valeurs indéniables "portent des fruits de justice"(5). Parmi ces fruits de justice, la paix figure en bonne place.

          Le Document fait mention de la violation des droits de l’homme partout sur la planète, car "des armes de destruction massive s’accumulent, contredisant les discours de paix"(6). Une concentration croissante des biens matériels dans une oligarchie hypothèque le phénomène de globalisation, tandis que les besoins fondamentaux des masses de pauvres sont honteusement ignorés. Ainsi, "la paix du monde, poursuit le texte, est minée par l’injustice et la misère, et le terrorisme devient de plus en plus l’arme des désespérés"(7). Face à de telles drames, "la sainte eucharistie contient l’essentiel de la réponse chrétienne au drame d’un humanisme qui a perdu sa référence constitutive au Dieu créateur et sauveur."(8)

2. L’EUCHARISTIE SOURCE DE L’ENGAGEMENT POUR LA JUSTICE DANS LE MONDE

          L’Eucharistie est la mémoire de Dieu en acte de salut. Mémorial de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ, "elle porte au monde l’Evangile de la paix définitive, qui demeure toutefois un objet d’espérance dans la vie présente."(9) Face au don de l’Eglise-communion, les chrétiens, en tant que membres de cette Eglise doivent porter une réponse eucharistique. La première réponse est celle de croire et aimer comme Marie en Jésus.

          La seconde réponse consiste, pour les chrétiens, à se laisser réconcilier dans l’unité. Cette réconciliation s’exprime dans l’Eucharistie par l’échange du signe de paix. Le rite de paix fait partie des rites de communion. Il fait suite à l’oraison dominicale. "Les fidèles implorent la paix et l’unité de l’Eglise et toute la famille, et s’expriment leur amour mutuel avant de participer au pain unique, d’après le Missel Romain."(10) Il s’agit d’un signe "de cet amour fraternel que l’assemblée essaie de vivre et qui se construit sans cesse dans le Corps du Christ: ‘ Si vous avez de l’amour pour les autres, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples'(11)."(12)

          La troisième partie du Document traite de l’Eucharistie pour la vie du monde. L’Eucharistie, c’est la vie du Christ dans nos vies. Les baptisés que nous sommes doivent mener une vie nouvelle, une vie totalement renouvelée. Ce culte spirituel consiste à exercer son propre charisme"en esprit de solidarité et d’humble service, dans la joie et autant que possible dans la paix avec tous, nous rappelle le texte."(13) La paix devient, selon les termes de St Cyprien, le plus grand sacrifice que nous puissions offrir à Dieu. En effet, écrit-il: "Le plus grand sacrifice que l’on puisse offir à Dieu…, c’est notre paix, c’est la concorde fraternelle, c’est le peuple rassemblé par cette unité qui existe entre le Père, le Fils et le Saint-Esprit."(14).

          L’Eucharistie doit être adorée. le Christ y est présent. Dans son acte d’amour absolu, il obtient pour chacun de nous "l’Esprit d’amour et de paix"(15) qui anime l’adoration de l’Eglise en esprit et en vérité. Les fidèles, devant le Très Saint Sacrement "prient pour la paix et le salut du monde"(16). Mais la prière à elle seule ne suffit pas, les fidèles chrétiens doivent agir pour transformer ce monde, après avoir puisé leur force et leur énergie dans l’Eucharistie.

          Il s’agit alors pour eux de construire la paix par la justice et la charité dans l’Eglise, don accompli pour que le monde ait la vie. L’Eucharistie devient ainsi pour chacun un défi constant posé à la qualité de vie d’amour des disciples du Christ. La finale de l’Evangile selon St Matthieu nous invite à cet amour fraternel: "J’ai eu faim, j’ai eu soif, j’étais un étranger, j’étais nu, malade, en prison."(17) Est-ce que ce nous célébrons dans chaque eucharistie est compatible avec nos relations sociales, familiales, interraciales et interethniques ou avec la vie politique et économique à laquelle nous participons?

          Chaque fois que nous tolérons quelque forme de misère, d’injustice, de violence, d’exploitation, de racisme et de privation de liberté, nous sommes inconséquents avec ce que nous célébrons. Celui qui vit une situation de privilège et ne veut pas renoncer aux privilèges pour que d’autres aient ce qui leur est nécessaire et qu’on leur refuse,  est en contradiction avec lui-même. Les groupes habitués à une vie facile pour une vie simplement bonne, pour permettre aux groupes qui se trouvent dans une situation mauvaise de vivre de façon normale, n’ont pas en eux l’énergie de l’eucharistie. "L’eucharistie, ajoute notre texte, convoque les chrétiens à participer à la restauration continue de la condition humaine et de la situation du monde, à défaut de quoi ils sont sérieusement invités à la converstion pour vivre l’appel de l’Evangile: ‘Laisse là ton offrande devant l’autel, et va te réconcilier avec ton frère; puis reviens, et alors présente ton offrande.'(18)"(19) Partout où l’on assiste à une criminelle destruction de la fraternité au niveau de la famille, des classes sociales, de la nation et des relations internationales, l’eucharistie donne l’énergie nécessaire au chrétien de se faire la caisse de résonnance des cris de justice des grandes majorités dépossédées. L’eucharistie donne du courage au chrétien d’être le porte-voix de ceux qui n’ont pas de voix.

          Aujourd’hui la condition présente du monde et la façon suivant laquelle celui-ci s’organisent, contredisent le projet de Dieu qui est d’installer son Royaume dans lequel tous seraient ses fils libres et obéissants, et vraiment frères les uns des autres. Le Royaume de Dieu dans le monde se construit contre le Royaume du péché, de l’égoïsme et de la pauvreté que Dieu ne veut pas, car il est le fruit de rapports sociaux injustes. Le Royaume divise. Ce n’est pas n’importe quelle attitude, ni n’importe quel type de croissance que Dieu accepte. il y a ceux qui sont installés dans leur projet de richesse et de pouvoir excluant, sans responsabilités sociales. Leur pouvoir n’est pas au service des justes causes pour le bien de tous, mais profite aux intérêts de quelques-uns. Le pouvoir ne se légitime que s’il protège la justice. Les puissants peuvent exercer la violence pour se défendre. Ils élèvent des gibets pour ceux qui se battent pour un monde moins divisé entre riches et pauvres; ils crucifient, sur ces gibets les prophètes d’une plus grande justice, ceux qui défendent la cause des pauvres et les pauvres eux-mêmes. "Sur la base des données statistiques disponibles,affirme le Document,…moins de la moitié des sommes immenses qui sont destinées globalement aux armements seraient plus que suffisantes pour sauver de l’indigence d’une façon stable l’armée innombrable des pauvres."(20) L’Eucharistie est notre soutien dans un engagement courageux et enthousiaste vers un monde plus juste.

CONCLUSION

           En guise de conclusion, il serait utile de rappeler que l’eucharistie mène à sa perfection le corps mystique de l’Eglise. Les chrétiens s’offrent sans cesse comme une oblation vivante, sainte et agréable à Dieu. Nous sommes d’avis avec le P.A. Liège(21), pour affirmer que le Christ dans l’Eucharistie est toujours là comme celui qui rassemble, qui réconcilie, qui abat les murs de séparation. C’est cela que nous proclamons quand nous entendons que le Christ est notre sacrement de l’unité. Mais cette unité est vécue par nous dans l’espérance, car "nous espérons avancer toujours davantage vers le monde de la totale communion, poursuit-il, ce monde où tous ensemble nous ne ferons plus qu’un dans le Christ."(22) Cette unité doit progresser dans l’Eglise et parmi les hommes. Car pour nous qui sommes au coeur des conflits, des tensions, c’est un acte de foi rude, mais cette paix est déjà dans la logique du présent qui nous est donné. Ce présent qui conduit au futur doit se réaliser dans un impératif actif: ceux qui célèbrent l’eucharistie sont impliqués dans l’univers des réconciliations, des pardons, dans tous les combats pour la progression de la fraternité, au sein de la société comme au sein de la communauté chrétienne. Car toutes les tâches de réconciliation qui nous incombent, tâches de justice, d’unité, de compréhension, de communion, de fraternité, sont impliquées dans l’eucharistie, et si nous les esquivons, nous sommes des menteurs. Pour terminer avec J.J. Allmen, "de tous les exemples que l’Eglise peut donner, le pire, le plus nocif, le plus humiliant pour elle, c’est celui de l’irréconciliation"(23), j’y ajouterai de l’injustice et de la guerre.

Père AKE Patrice Jean

Pake.uua@ucao-cerao.org

 

                   

_______________________________________________________

1) RENAUT(Alain) et SOSOE(Lukas).- Philosophie du droit (Paris, PUF 1991), p. 31

2) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.6

3) Linéamenta 10 § 2

4) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.11

5) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.11

6) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.12

7) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.13

8) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.13

9) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.14

10) Présentation Générale du Missel Romain A.E.L.F,1974, p.19

11)Jn 13,35

12) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.39.

13) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.45.

14) CYPRIEN(St).- Commentaire sur la prière du Seigneur. Cf. Liturgie des heures, vol. III, p. 190, cité dans Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.45.

15) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.46.

16) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.48.

17) Mt 25,31-46

18) Mt 5,23-24

19) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.57.

20) Document Théologique de base pour le 49è Congrès eucharistique International 2008 L’Eucharistie, Don pour la vie du monde, (Québec, Canada 2006), p.58.

21)P.A. LIEGE.- Pour mieux comprendre l’eucharistie (Paris, Cerf 1981), p. 103

22) P.A. LIEGE.- Pour mieux comprendre l’eucharistie (Paris, Cerf 1981), p. 103

23)ZIZIOULA(Jean), TILLARD(Jean-Marie Roger),(ALLMEN JJ von).- L’Eucharistie (Mame 1970), p. 156

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :