STATUTS DE L’UNIVERSITE CATHOLIQUE DE L’AFRIQUE DE L’OUEST(UCAO)/UNITE UNIVERSITAIRE D’ABIDJAN(UUA)

PREAMBULE

          L’Unité Universitaire d’Abidjan-Cocody (UUA, ex ICAO) dont l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest(UCAO) est "extension et un approfondissement de l’expérience issue de sa création"(Préambule des Statuts de l’UCAO), conforméments aux Articles 42 et 43 de l’UCAO se donne les statuts suivants:

1. NAISSANCE DE L’I.S.C.R.

          L’Institut Catholique de l’Afrique de l’Ouest(ICAO) était, au départ dénommé Institut Supérieur de Culture Religieuse (I.S.C.R.). Il avait été créé pour répondre à un besoin de formation ressenti à la suite de plusieurs sessions organisées en divers pays de l’Afrique de l’Ouest. L’heure des indépendances avait sonné: un tournant décisif de l’histoire du Continent Africain était en train de s’opérer. L’Eglise africaine se devait d’être présente à ce rendez-vous.

          Conçu en 1965, le projet fut adopté en 1967. L’Assemblée plénière de la Conférence Episcopale Régionale de l’Afrique de l’Ouest(CERAO) en traça le canevas avec le concours de l’Abbé J. Orchampt, alors Directeur Adjoint de l’Institut Supérieur de Pastorale et de Catéchèse(ISPC) de Paris. Dès septembre 1968, l’ISCR ayant à sa tête le même Abbé Orchampt, accueillait ses premiers étudiants, au nombre de 24 (9 prêtres, 11 religieuses, 1 grand-séminariste, 1 frère, 2 enseignants laïcs). L’Institut, avec la présence des missionnaires, prenait dès les premiers instants de son existence son caractère d’internationalité qu’il maintiendra dans sa suite.

          Inauguré officiellement le 7 Mars 1969, en présence de son Excellence Mgr Benelli, Substitut à la Secrétairie d’Etat et envoyé spécial de Sa Sainteté le Pape Paul VI, de plusieurs Cardinaux, Archevêques, Evêques et Prêtres de divers pays, ainsi que des personnalités gouvernementales du pays, l’ISCR avait alors pour objectif la formation spécifiquement catéchétique des étudiants.

          En 1971, l’Abbé de Souza du Diocèse de Cotonou (Bénin) succède comme Directeur à l’Abbé J. Orchampt, nommé Evêque Auxiliaire de Montpellier en France.

2. LE POIDS DES EVENEMENTS SUR L’EVOLUTION DE L’I.S.C.R

          Mais, à l’image même de l’évolution accélérée du Continent, l’Institut sembla rapidement ne plus répondre entièrement aux besoins des Eglises confrontées au phénomène du réveil des cultures africianes. Ce sursaut de l’homme noir, remarqué surtout parmi l’élite, constituera une des motivations les plus profondes qui, à partir de 1970, amèneront la CERAO à la décision de transformer l’I.S.C.R de manière à en faire un organe ployvalent capable d’assurer aux étudiants une formation diversifiée de qualité.

          Cinq années d’études, laborieuses mais soutenues, furent nécessaires pour permettre au nouveau projet d’entrer dans sa phase de réalisation.

3. NAISSANCE DE L’I.C.A.O.

          Ainsi, à partir d’Octobre 1975, l’I.S.C.R. devint-il un complexe de trois U.E.R. (Unité d’Etude et de Recherche): une Faculté de Théologie, un Institut de Pastorale et de Catéchèse et une Ecole Normale de Catéchistes.

          Ce Complexe fut inauguré les 14 et 15 Février 1976, en présence de Mgr Benelli, Substitut à la Secrétairie d’Etat, de Mgr Lourdusamy, Secrétaire de la Congrégation pour l’Evangélisation des peuples, de plusieurs Cardinaux, Archevêques, Evêques et Prêtres, de Représentations des organismes d’aide, ainsi que des personnalitésgouvernementales du pays.

4. LA CREATION DE L’U.C.A.O.

          La création de l’U.C.A.O. est une initiative des Evêques de la CERAO répondant aux attentes des populations. Elle correspond aux nouvelles dimensions de la mission éducative de l’Eglise en Afrique au niveau universitaire.

          Elle constitue:

  • Une base d’évangélisation des intelligences en Afrique,
  • Une extension et un approffondissement de l’expérience issue de la création de l’Institut Catholique de l’Afrique de l’Ouest (ICAO) par la même Conférence,
  • Une institution académique tutelle pour l’ensemble des structures et filières de formation de niveau universitaire existantes, ou à créer, relevant de l’Enseignement Privé Catholique de l’ensemble de la CERAO,
  • Un réseau universitaire délivrant des diplômes de valeur internationale sur la base d’activités d’enseignement et de recherche axées sur les réalités locales sans omission de l’environnement international.

          Par sa nature de réseau d’unités universitaires installées dans différents pays, selon des options spécifiques, l’UCAO a pour vocation de couvrir le champ le plus large possible des sciences et de la technologie avec le plus grand souci d’efficience et de fidélité au dialogue entre la raison et la foi.

          L’UCAO délivre tous ses diplômes, sous son propre sceau, aussi bien pour les unités universitaires constituantes que pour les structures de niveau universitaire qui lui sont affiliées.

          La perspective de création d’une Université Catholique, à l’échelle des territoires de la CERAO, a été exprimée au cours de la réunion du Conseil Permanent de la CERAO de février 1995. Une étude du projet a été décidée par le Conseil et confiée notamment à une Commission Consultative, en étroite collaboration avec es experts de la Conférence Episcopale Italienne (C.E.I)

          Le principe de création de l’UCAO a alors été adopté par la CERAO au cours de l’Assemblée Plénière de la Confrénce tenue à Dakar, du 4 au 9 février 1997.

          En son Assemblée Plénière de Conakry, tenue entre le 1er et 6 février 2000, la Conférence Episcopale crée l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) comme Unité de Droit Pontifical sans limitation de durée, à l’échelle des pays de la CERAO.

          Compte tenu des exigences de l’esprit collégial de la conduite pastorale de l’UCAO, la CERAO invite les Présidents et Membres des Conférences Episcopales, ainsi que tous ceux qui se réclament de l’Université Catholique, à orienter leurs initiatives dans le sens de la mise en commun des ressources de tous genres.

A suivre………….

Publicités

2 Réponses to “STATUTS DE L’UNIVERSITE CATHOLIQUE DE L’AFRIQUE DE L’OUEST(UCAO)/UNITE UNIVERSITAIRE D’ABIDJAN(UUA)”

  1. Brou Aude Josiane Amenan Says:

    L’initiative de création d’une Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest est à féliciter car aujourd’hui bon nombre sont les jeunes et parents qui ont eu une réelle et prometteuse formation de juristes,philosophes et communicateurs à l’UCAO.
    A ce jour ,nous anciens étudiants de ladite Université sommes fiers de nos pères,formateurs qui sans cesse se sont atelés à nous apprendre le savoir dans tout son sens,le travail bien fait,la disciple mais surtout l’Amour d’autrui,le respect de ses idéaux,la crainte de DIEU afin d’être en tout temps un modele pour notre génération.
    Que DIEU vous bénisse chers PADRE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :