JESUS EST RESSUSCITE ALLELUIA ALLELUIA

La Résurrection ne constitue pas un simple événement du passé qui reste dans le passé. Elle marque le commencement du nouveau ciel et de la nouvelle terre, elle définit le triomphe de la vie qui n’est plus désormais menacée par la mort. Aussi elle est un présent sans fin. Le Seigneur ressuscité continue, dans l’hsitoire, à être vivant et ineffablement présent au monde, dans chaque personne et dans nos dynamismes sociaux. La résurrection réalise l’utopie du Royaume de Dieu, non pas universellement en raison du refus humain, mais personnellement dans le destion de Jésus. dans la personne du Ressuscité nous entrevoyons ce à quoi le cosmo et l’humanité sont appelés: le complet dépassement de tout ce qui divise et menace la vie; la transfiguration de notre propre vie, maintenant pleinement divine et humaine, pleinement corporelle et spirituelle. Dieu n’a pas été vaincu par la possibilité de refus de la part de l’homme. Il a simplement changé de chemin mais pas de but. Il n’a pas renoncé à instaurer son Royaume qui sera celui de la communion définitive de tous avec tous dans une réconciliation radicale où règnera la justice et sourira la fraternité.
Maintenant le Royaume, en raison de la résurrection de Jésus, est une donnée nouvelle dans la vieille matière du monde. Il fermente de toute part, n faisant croître les dynamismes de vie contre les dynamismes de mort.

 

L’Eglise comme communauté de ceux qui se réunissent pour vénérer la présence du Vivant qu’est Jésus ressuscité, pour garder sa mémoire et vivre un engagement de libération, est la porteuse privilégiée des forces de résurrection. Et elle agit le Seigneur comme dans son propre corps. Il nous atteint avec ses gestes sauveurs que sont les sacrements. Le Ressuscité, cependant, ne restreint pas son action à l’Eglise. Il pénètre le cosmos tout entier, il envahit le monde et se rend présent en chaque homme. La résurrection est un processus qui a commencé avec Jésus et se propagera jusqu’à la conquête de toute la création. Chaque fois que dans le monde grandit une vie authentiquement humaine; chaque fois que triomphe la justice sur les instincts de domination; chaque fois que la grâce est plus forte que le péché; chaque fois que les hommes créent des médiations plus fraternelles pour la vie sociale; chaque fois que l’amour est au-dessus des intérêts; chaque fois que l’espérance s’oppose au cynisme et au désespoir, alors toujours se réalise la dynamique de la résurrection. Et la résurrection étendra partout son action jusqu’à la transfiguration totale du monde dans la parousie définitive du Seigneur.

A qui croit en la résurrection, il n’est plus permis de vivre dans la tristesse. La voie douloureuse du Fils de Dieu et de ses frères et soeurs à travers les tourments de ce monde a un sens certain. Nous sommes destinés et appelés à vivre pleinement, joyeux dans l’espérance, confiants dans l’amour et réconciliés dans le monde, avec nos frères et soeurs et avec Dieu. Déjà nous jouissons d’avance de la présence du Royaume, dans la mesure où nous attendons ardememnt la résurrection de la chair et la vie éternelle.

Rév. Dr AKE Patrice Jean

Vice-Président de l’UCAO-UUA

Pake.uua@ucao-uua.org

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :