Discussion sur LE CRIME D’ELDORET

 

Citer

LE CRIME D’ELDORET

Au Kenya, l’une des démocraties les plus stables d’Afrique, et l’une des économies les plus fortes du continent, la ville d’Eldoret, au nord du pays, dans la vallée du Rift, vient de rentrer dans l’histoire par la petite porte. Cette région multiethnique, mais dominée traditionnellement par l’ethnie Kalenji, a connu certes des violences ethniques par le passé (1992 et 1995) lorsque des centaines d’habitants, Kikuyus pour la plupart ont été tués tandis que des milliers d’autres fuyaient le pays. Aujourd’hui, ce qui vient de se passer, après la réélection controversée du président Mwai Kibaki dépasse l’entendement. Une bande de jeunes gens qui met volontairement le feu à une église pentecôtiste dans laquelle s’étaient réfugiés quelque 200 membres de l’ethnie kikuyu. Jamais nous n’aurions pensé que la sauvagerie irait si loin. Après avoir maîtrisé les gardes chargés du lieu de culte, cette bande a volontairement brûlé la baraque de bois servant d’Eglise: il y a eu 30 corps carbonisés, totalement méconnaissables et 42 personnes brûlées vives. Quelle tuerie insensée! Tout ceci pour des élections! N’a-t-il pas lieu ici de reconsidérer tous ces schémas dans lesquelles les Occidentaux nous regardent et nous évaluent?

Qu’appelle-ton aujourd’hui un pays stable? Un pays économiquement fort? C’est lorsque tout l’apparatchick est aux mains d’une seule ethnique qui domine majoritairement. Et tout passe par eux: ils ont tous les biens du pays l’exploite à qui mieux mieux. Plus cela dure, plus on va considérer que le pays est stable…Alors chaque élection est en fait une révolution pour renverser l’ordre ancien et placer ceux de son ethnie qui veulent le changement. Sinon comment comprendre toutes ces tueries? Chacun pense que le moment est venue pour avoir sa part au gâteau national. L’occidental dans son esprit cartésien penche aussi que les élections ne servent à rien. Il faut mettre partout des gouvernement d’union nationale pour répartir des postes ministériels. Le danger c’est de retrouver autour d’un président des incapables qui sont présents rien que pour manger: la politique du ventre! Un gouvernement de serpents, de scorpions et de requins. Quel programme de gouvernement appliquer? Il n’y en a pas du tout. On n’est présent que pour piller les ressources du pays. C’est insultant de voir combien le costume du ministre d’aujourd’hui est trop grand pour lui! Ceux-ci sont dans de grosses cylindrées appelées communément des 4X4, voitures tous terrains. Ils ont des services de sécurité qui font la pluie et le beau temps. Ils ne respectent pas le code de la route et parfois font en sens inverse de la circulation. Dès qu’ils sont nommées ministres, ils déménagent ou bien restent dans le quartier en compliquant la vie de leurs voisins. On est fouillé à tout moment, on ne peut plus garé à tel endroit, à cause de la sécurité du ministre…Quelquefois le ministre n’a aucun niveau intellectuel, sauf celui d’avoir pris les armes. Le ministère qu’il dirige est rempli des gens de son ethnie. Parfois l’entourage immédiat est celui des dignitaires du parti au pouvoir qui n’ont pu être casés. Les caisses noires y pullulent et vous devez financer toutes les activités du parti. Y a-t-il une solution à toutes ces déviations?

L’Etat de Droit est la solution à toutes ces déviations. Tant que nous deviendrons pas un État de droit il nous sera difficile de nous en sortir. La recherche d’un État de droit conforme à la logique économique consiste,selon notre compréhension, à ce que les Occidentaux, qui sont partisans des droits de l’homme ferment les yeux sur les déviations des droits humains quand leurs intérêts économiques sont menacés. Comment raisonnablement comprendre le rôle des humanitaires dans des pays en conflits, quand ce sont les mêmes occidentaux qui vendent les armes et qui viennent assister les victimes des conflits. Si vous voulez aider nos pays à se développer, arrêter de diviser les hommes politiques qui sont aussi médiocres puisque chacun ne voit que son intérêt mesquin, au lieu de prendre de la hauteur. Pendant qu’ils se battent entre eux les richesses du pays sont exploités, le système monétaire n’est plus stable et l’appareil bancaire ne peut plus assurer un accès raisonnable au crédit, les marchés financiers deviennent instables. Quand nos États quitteront L’Etat de police pour devenir de véritables États de droit?  Quant est-ce la Justice ne sera pas instrumentatisée pour être indépendante afin de garantir les libertés individuelles afin de soumettre L’Etat au Droit?

DR AKE PATRICE JEAN

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :