Spiritualités des Eglises Evangéliques une réponse à la crise des sociétés africaines

SPIRITUALITES DES EGLISES EVANGELIQUES; UNE REPONSE A LA CRISE DES SOCIETES AFRICAINES?

INTRODUCTION

Dans ce numéro consacré à Dieu et crise de la société en Afrique, nous avons choisi de parler de la spiritualité des Eglises Evangéliques, une réponse à la crise des sociétés africaines. A l’heure où nous devons choisir entre la théocratie des néolibéralismes à la spiritualité évangélique, de tradition judéo-chrétienne, de l’Occident arrogant mais fatigué, et l’islam d’un Orient belliqueux en pleine forme, j’opte pour un christianisme de combat qui, pour le coup, devient un christianisme critique. Dans cette guerre nouvelle, le Christ peut jouer un nouveau rôle. Ce retour des araignées à croix obéit au même principe hydraulique en vertu duquel nous soutenons avec Michel Onfray que la décrue du christianisme va de pair avec la crue du socialisme. (cf. La sagesse tragique. Du bon usage de Nietzsche, Paris, Librairie Générale Française 2006, p. 23)
Le mur de Berlin en gravas, les Tours jumelles de New York en décombres, le socialisme dévoyé par le totalitarisme mais aussi le néolibéralisme théocratique de George W. Bush, obligent à écrire l’inverse – qui pourtant dit la même chose: la décrue du socialisme entraîne la crue des monothéismes. Nous y sommes. Derrière feu le mur de Berlin, on construit aujourd’hui des églises, dans toutes les villes d’Europe, on ouvre des mosquées. En Afrique, beaucoup de gouvernements menacés de coups d’Etats par le gangstérisme international de la Françafrique, optent pour les églises évangéliques…Fin du christianisme tranquille.
Laissons de côté les croyants qui se tournent vers le Ciel et ses fictions, sacrifient aux mythes et aux fables, parce que George W. Bush et Nicolas Sarkozy (Jacques Chirac), aux commandes politiques dans ce XXI siècle, les ont trahis, leur ont menti, les ont floués. J’ai de la compassion pour les humbles déboussolés. En revanche pour les cyniques vendeurs d’agenouillements, les hommes d’affaires du plein évangile, les pasteurs new look, Project manager, je ressens un profond mépris. Qu’un peuple musulman trouve secours en Allah parce que l’Occident l’a colonisé, humilié, bafoué, exploité, exterminé, maintenu dans la sujétion et la pauvreté, voilà rien que de très normal. Je comprends le recours à Dieu par des hommes traités en sous-hommes, en axe du mal – même si je me bats pour qu’on leur propose une vraie solution politique, la seule à même de les détourner de leur pensée magique. Je suis plutôt étonné d’asister à ce même mouvement dans ce petit monde de dirigeants politiques africians: décrue du politique, crue du religieux. Intéressons-nous particulièrement à la spiritualité de la Première Dame de Côte d’Ivoire.

1. DECRUE DU POLITIQUE, CRUE DU RELIGIEUX

Dans son ouvrage Paroles d’Honneur, Mme Simone Ehivet-Gbagbo se prononce sur son appartenance aux Eglises évangéliques. "Lorsque j’ai ressenti le besoin d’approfondir la connaissance de la Bible, écrit-elle, je me suis tournée vers les évangélistes. Je voulais davantage me rapprocher de la Parole divine." (Paroles d’Honneur. Un devoir de parole, Paris, Ramsay, Pharos/ Laffont 2007, p. 41) Le qualificatif "évangélique" est revendiqué par les Eglises qui affirment par là garder, contrairement à celles dont elles sont issues, les Evangiles comme seule base ou norme de leur foi. Comprenant des adeptes d’Eglises différentes, le courant évangélique a cependant son identité propre. Il apparaît souvent à ses adversaires comme le tenant d’une théologie conservatrice. On peut, en fait, distinguer, en son sein deux tendances.
La tendance la plus fondamentaliste s’exprime dans l’International Council of Christian Churches (I.C.C.C) qui a été créée en 1948 et qui allie des positions religieuses intégristes avec des pressions d’apolitisme qui recouvrent en fait des orientations de droite nettement marquées. L’I.C.C.C a fait preuve d’uan anticommunisme virulent à l’époque de l’affrontement des blocs. Il s’oppose toujours vivement au dialogue oecuménique. Il existe une autre tendance qui n’a pas entièrement rompu les ponts avec le Conseil oecuménique des Eglises, bien qu’elle lui reproche un certain laxisme et une conception trop administrative de l’unité. Elle estime que la coopération entreprise doit être proportionnelle à l’accord doctrinal réalisé. Elle s’exprime à travers la Conférence mondiale de l’évangélisation, qui à Lausanne, en 1974, a admis la légitimité d’engagements sociopolitiques à condition que soit évitée toute confusion des genres. Le théologien baptiste Henri Blocher a incarné en France, la volonté de renouveau de cette tendance.
En Côte d’Ivoire, les Eglises Protestantes Evangéliques se sont véritablement partagé le Centre et l’Ouest du pays, ne pouvant véritablement s’imposer au Sud, où le christianisme avait des longueurs d’avance. mais ces dernières années, elles gagnent du terrain grâce au financement des Eglises américaines. Des organisations Non Gouvernementales (ONG)demandent l’agrément du Ministère de l’Intérieur et elles l’obtiennent. Après cet agrément, on se rend bien vite compte qu’elles consacrent 1% de leurs chiffres d’affaire au culte. C’est ainsi que naissent leurs différentes Eglises, qu’elles confient à l’un de leurs membres. Beaucoup d’étudiants ivoiriens ont émigré aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne pour apprendre l’Anglais et la théologie pour devenir des pasteurs de ces Eglises. Et c’est l’hémorragie du côté des jeunes catholiques, qui à la recherche d’un premier emploi, bradent leur foi le dimanche, pour ces nouveaux lieux de culte, dans le but de rencontrer l’un ou l’autre membre du nouveau pouvoir qui selon une indiscrétion, pratiquent une "foi politique". Il faut être bien vu de la Première Dame.
Dans un reportage de Canal + Horizons (Haumant Stéphane, Pin Jérôme, Cissé Himaje, Cassoulet Laurent et Douet Marie, émission intitulée 90 minutes, sur la laïcité et foi évangélique en Côte d’ivoire des 6,7 et 8 Novembre 2004), le couple Gbagbo est venu à l’évangélisme, par le Pasteur Koré Moïse, un ancien basketteur et ingénieur en communication. Après un rêve qu’il a fait en 1998, il a reçu une révélation que M. Gbagbo est le choix de Dieu pour la Côte d’Ivoire. Il est allé le trouver et lui a donné la nouvelle. M. Gbagbo a simplement répondu qu’il avit passé plus de trente années de sa vie, à lutter pour l’établissement de la démocratie et ue si Dieu estimait qu’il était maintenant temps que lui-même prenne en mains les rênes du pouvoir, il ne pourrait que s’incliner devant sa décision. Toujours selon ce reportage, le pasteur Koré qui dirige la Mission Evangélique Schékina de Yopougon a été vu comme le Raspoutine ivoirien, voire même comme un agent de la CIA. Il dirige en ce moment un millier de fidèles mais rêve de bâtir une Eglise aux dimensions futuristes de 10000 places assisses avec une esplanade de 30 à 40000 places. Il a participé à un dejeuner d’une convention des Eglises Evangéliques aux Etats-Unis qui est venue prier pour le Président Georges W. Bush, lequel a rendu un hommage appuyé aux délégations étrangères. A ce dejeuner était présente Mme Condolezza Rice, chargée de la sécurité au Pentagone. Tout cela a fait courir le bruit que le pasteur Koré était un agent de la CIA, ce qui a été démenti par l’intéressé lui-même et le Président Gbagbo en personne. Le Pasteur Koré n’est pas non un acheteur d’armes qui essaie de vire sa foi, tout comme le Pasteur Nanguy Simon, une autre personnalté du monde spirituel influent à la cour présidentielle.
Toujours selon nos mêmes sources, le Pasteur Simon Nanguy, est le responsable d’une autre communauté des Hommes d’affaires du Plein Evangile. Lui-même est fils de Pasteur. Cette communauté essaie de convertir les dirigeants d’entreprise, des hommes d’affaires et tient ses réunions spirituelles dans les restaurants, des hôtels où ces personnes témoignent de ce que le Seigneur a fait dans leurs vies (Lorimer Albert W. Dieu dirige mes affaires (Monnetier-Monnex, Ed. Pasteur M. Weber, 1991).
La Côte d’Ivoire, selon nos informateurs, appartient à un réseau africain important dont la base est au Nigéria. L’ex-Président du Nigéria, M. Olunsegun Obasandjo, est l’homme le plus puissant d’Afrique, puisqu’il dirige les 53 Etats. L’Afrique appartient au Réseau Mondial dirigé par M. Richard Shakarian, hommes d’affaire prospère, basé aux Etats-Unis, qui est à la tête de 2000 leaders basés dans les 154 pays. Richard Shakarian veut créer des réseaux de business et de foi chrétienne. Son objectif, c’est de voir la foi chrétienne, s’allumer dans chacun de ses immeubles. Sa spécialité est le miracle en direct. Quelquefois, M. Shakarian es utilisé par le pentagone, pour des situations politiques compliquées et oeuvre pour la conversion des hommes politiques. Il travaille dans la prospection du pétrole au Nicaragua, mais pas dans la production.
La droite chrétienne e le Président George W. Bush ont des liens très forts, et cela l’a beaucoup aidé pour sa réelection. Les Evangéliques aident les intérêts américains, en ce sens qu’ils cherchent la bagarre avec l’Islam, sur un fond de choc des civilisations, de vision apocalyptique. Cette information est contredite par Mme Simone Gbagbo qui affirme: "Dans la lignée des rumeurs et de la calomnie, on a beaucoup dit que les Eglises évangéliques étaient venues des Etats-Unis pour recoloniser l’Afrique, qu’elles représentaient une sorte de faux nez de la CIA. Ces billevesées ne m’intéressent pas, ce qui m’importe, c’est la Foi." (O.p., p. 43) selon Michel Onfray, "ces Nouveaux Croyants constituent pour une grande majorité des adeptes – plus ou moins convertis là encore… – du libéralisme politique. décrue du socialisme, certes, crue de la religion, bien sûr, mais également montée des eaux libérales. L’ensemble se tient. La fin du socialisme – rouge sang totalitaire, rose bonbon social-démocrate – comme occasion de téléologie dépalce le désir de messainisme sur le terrain religieux." (O.p. p. 27) Le Christ ne peut-il pas nous servir de héraut pour professer un christianisme critique contre ces spiritualités évangéliques?

2. CRITIQUE DES SPIRITUALITES EVANGELIQUES

Les spiritualités évangéliques se réclament de plusieurs spiritualités. Celle de Mme Gbagbo Simonde est remarquable à plus d’un titre quand elle écrit: "La spiritualité est ce qui rend la lumière dans un monde souvent ténébreux"(O.p. p. 39) Sa spiritualité à elle s’enracine sur le Dieu unique. Mais ce Dieu unique est dilué dans un Christ qui est universel.(p.39) Jusque là nous n’avons rien à lui réprocher. Mais nous mettons un bémol à sa foi lorsqu’elle se réclame d’une spiritualité au-delà des religions. Comme si on pouvait mettre dans un même panier le Coran et la Bible, le judaïsme et l’islam. (p.42) De quel christianisme se réclame Mme Gbagbo? Peut-on parler chez elle d’une vie spirituelle en dehors du chrstianisme?
Il faut juger l’arbre à ses fruits. Le Prof. Sery Bailly a parlé des paroles sacrée et des causes séculières, les 3 et 4 Mai 2007, lors du séminaire qu’a organisé la fondation Memel Fôté. Il a relévé chez la Première Dame, les qualités de générosité et de magnanimité, dans les activités à caractère social et humanitaire dans sa circosncription d’Abobo.(p. 175) Mais le point névralgique reste la foi. Il y a longtemps que le langage commun a élargi l’usage de ce terme, appelant foi, la conviction et la générosité, avec lesquelles on s’engage au servie d’une cause, qu’elle soit politique, sociale ou religieuse. Une telle foi n’est cependant pas encore ce que nous appelons une vertu théologale. or la vie spirituelle, a-t-on dit, est définie par la relation à Dieu grâce à son Esprit? Qu’en est-il de cette relation, quand la foi est aussi imprécise?
Il est depuis longtemps communément admis qu’en dehors du christianisme bien des hommes croient en Dieu. Certes, la question est complexe. Que signifie le mot "Dieu" pour Mme Gbagbo pu pour un autre pasteur évangélique? A-t-il la même signification? Certains, tout en se disant athées ont une exigence d’absolu et donc une certaine perception plus nette que d’autres dont la religion paraît consister surtout en pratiques superstitieuses. Le refus déclaré de Dieu par les premiers diffère-t-il du refus par d’autres de la superstition au nom du monothéisme? Ainsi posée la question est insoluble. Car pour décréter des équivalences, il faudrait pouvoir dire l’indicible et Dieu demeure l’indicible. Cependant, si limité et inadéquat que soit notre discours, il permet tout de même un dialogue, même au sujet de Dieu. Et nous nous garderons d’opposer aussi radicalement que Pascal le Dieu des philosophes au Dieu de Jésus-Christ.
D’autre part, l’Esprit souffle où il veut. Le livre des Actes se plaît à le montrer devançant parfois l’administration du baptême, sinon la prédication. Il ne nous appartient pas de fixer à son influence quelque limite que ce soit. La providence divine s’étend à toute créature et l’Esprit du Seigneur, comme dit le livre de la Sagesse, a rempli l’univers (1,7). Le Concile Vatican II fait écho: "Puisque le Christ est mort pour tous les hommes et que la vocation de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu conaît, la possibilité d’être associés au mystère pascal. (Gaudium et Spes 22, n. 4-5).
Le langage ciurant est ainsi excusable de confondre si aisément vie intérieure et vie spirituelle dans un sens très large qui ne fait plus explicitement référence à l’Esprit Saint et convient à toute vie humaine. Qui peut dire si une vie intérieure déjà unifiée par l’adhésion à une échelle de valeurs et animant une pratique généreuse n’est pas inchoactivement vie spirituelle? Il ne nous appartient pas de juger qui que ce soit. Ce n’est pas à dire que nous gommions toute différence entre vie douée de conscience et vie spirituelle.

CONCLUSION

 Si nous respectons Mme Gbagbo pour sa spiritualité et ses convictions religieuses, nous ne sommes pas d’accord avec elle pour dire que ce sont "des rumeurs et de la calomnie (quand on dit que) les Eglises évangéliques étaiet venues des Etats-Unis pour recoloniser l’Afrique, qu’elles représenteraient une sorte de faux nez de la CIA" (p. 43). Une telle affirmation a de l’intérêt pour nous. Bien sûr que les églises évangéliques d’Afrique reçoivent beaucoup d’argent de leurs correligionnaires américains. Malheureusement, "la façon dont Clinton a traité l’Afrique, écrit Nichoals Guyatt, aura au moins eu l’avantage de clarifier la politique américaine en matière d’aide et de réformes économiques…Le Lien nouveau entre néolibaralisme et développement fait pénétrer la ‘discipline des marchés’ jusqu’au coeur des populations les plus pauvres du monde." (GUYATT Nicholas.- Encore un siècle américain? Les Etats-Unis et le monde au XXIè siècle, Paris, Enjeux/Planète 2000, p.68) Chez les Américains, la foi fait partie aussi du business et l’Afrique également devrait réfléchir sur cette nouvelle dimension de la spiritualité. En ce domaine, les églises évangéliques ont pris un peu d’avance, mais les catholiques ne sont pas en reste, avec des mouvements comme le Renouveau Charismatique, le Divin Amour, le Mont Carmel…Ici et là, la foi descend jusqu’au fond du portefeuille et elle reste sincère. Les chrétiens sont sensibilisés fortement à participer activement à la vie matérielle de leurs églises. Jamais de mémoire de prêtre, je n’ai vu autant de cadres catholiques s’acquitter de leurs dîmes, de leurs deniers du culte et de faire des dons à leurs prêtres et séminaristes. La spiritualité peut ainsi matériellement soutenir le politique et s’étendre à lui par une moralisation de la vie publique. Il est un constat, les nouveaux dirigeants politiques africains essayent de conjuguer leur foi et leur engagement politique: le salut de l’Afrique aujourd’hui viendrait sûrement de là.
Dr AKE Patrice Jean, Assistant à l’UFR-SHS de l’Université de Cocody
Publicités

Une Réponse to “Spiritualités des Eglises Evangéliques une réponse à la crise des sociétés africaines”

  1. michel Says:

    Chers frères et sœurs en Jésus-Christ,Je suis un croyant qui vit au Québec (Canada)…J’offre des partages bibliques inédits, écrits dans les 15 dernières années… (Éditions/ Collection « ÔR VÉ SHALOM »)Ce sont essentiellement des écrits quelque peu prophétiques, dans un sens (j’utilise ce mot « avec crainte et tremblement », étant donné toutes les choses affreuses et les faux prophètes que l’on voit actuellement), que le Seigneur m\’avait accordés d\’avance pour l\’Église des temps de la fin, où nous sommes entrés de plein fouet…Concernant une Église qui reprend la forme de groupes petits et moyens, d\’églises-maison, de groupes de maison, d’églises cellulaires, d\’églises "famille élargie", enfin peu importe le nom, sur une base interactive…Ce sont aussi des écrits "d\’ajustement fraternel", pour les croyants provenant d’horizons différents, qui persévèreront jusqu\’à la fin, et qui feront partie de ces groupes…Ils sont produits sur Microsoft Word, et je les envoie gratuitement, par courriel, à tous ceux qui en font la demande…Si vous le désirez, vous n’avez qu’à m’envoyer un courriel, et je vous enverrai ma liste de partages, ainsi qu’un mini témoignage de mon cheminement dans le Seigneur. Puis, vous pourrez m’indiquer quels sont les titres qui vous intéressent et vous interpellent. Vous pouvez aussi demander les partages bibliques immédiatement, si le Seigneur vous le met à cœur.Vous pouvez les imprimer à volonté, sans réserve…Le temps est arrivé, le temps est compté; nous devons nous préparer, et nous organiser selon le Seigneur, et les circonstances actuelles…Déjà au Québec, certains paliers de gouvernement, à certains endroits, ont passé des règlements interdisant l\’achat de terrain, la construction ou la location de bâtiments pour tout groupe évangélique…Les évènements vont maintenant se bousculer, en Occident, et partout dans le monde.Salutations et bénédictions, en Jésus,Michel CournoyerMichelcournoyer3@hotmail.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :