L’exigence de qualité dans l’enseignement supérieur4

Un autre défi se trouve au niveau du mode de régulation de l’espace global de l’enseignement supérieur à mettre en place et à promouvoir. En effet, le savoir et la science sont dits universels. Mais les systèmes de transmission du savoir et de la science sont particuliers. Les systèmes universitaires, les modes d’organisation de vie universitaire sont régulés par des politiques et normes nationales : notamment pour le financement, l’accréditation des programmes, la prise en charge des enseignants et des étudiants. Les besoins pour nous sont immenses, mais les moyens très faibles. Quelle qualité attendre des acteurs dont les conditions de vie sont précarisées ?

La qualité portant sur le contenu des enseignements constitue un autre défi. L’universalité du savoir et de la science ne se comprend que lorsqu’ils s’inscrivent dans des systèmes culturels. Or les cultures sont diverses. Comment articuler les diverses cultures afin que chacune tout en allant à la rencontre de l’universel ne s’aliène pas, ne se perde pas. Or l’une des caractéristiques de la mondialisation est justement de transcender les souverainetés nationales, les cultures nationales. Le vieux Kant nous apprend que l’on ne peut atteindre l’universel que parce que l’on porte en soi l’universel. Quel universel de qualité pouvons-nous apporter au rendez-vous mondial ? Nous devons décider.

Un autre défi se présente à l’enseignement supérieur sous la forme de la commercialisation et de la forte privatisation dans le secteur de l’éducation. La faiblesse du pouvoir financier de l’Etat, le nombre croissant des bacheliers conduit à la prolifération des centres ou autres établissements d’enseignement supérieur, comme c’est le cas ici en Côte d’Ivoire où l’on compte pour l’année 2004-2005 : 6 universités privées contre 3 pour le public, 108 grandes écoles privées pour seulement 4 du public[1]. Comment et à qui sont accordées les autorisations d’ouverture des centres ? La recherche du profit l’emporte souvent sur l’exigence de qualité.

Dans le même contexte, on assiste à une délocalisation des universités du Nord vers le Sud. Des universités américaines, canadiennes, etc. installent des facultés chez nous. Quel contrôle de contenu et de pédagogie ? Si beaucoup d’établissements du secteur privé font preuve de sérieux et d’efficacité, certains ont encore du chemin à faire.

Comme, on peut le constater, en matière de qualité de l’éducation, nos universités et autres centres d’enseignement supérieur et de recherche sont confrontés à des contraintes qui, en ce temps de mondialisation, les rendent encore plus inefficaces. Réunis à Johannesburg, en Afrique du Sud, en Décembre 1999 pour préparer le Forum Mondial de Dakar sur l’EPT en Avril 2000, les ministres de l’éducation dans le rapport final ont été obligés de reconnaître cette réalité, à savoir qu’en Afrique « l’accès à l’éducation est limité, la qualité de l’enseignement reste médiocre et les programmes scolaires sont souvent éloignés des besoins des apprenants et impropres à contribuer au développement social, culturel et économique ». Comment dans ce contexte promouvoir la qualité ?

III. les opportunites

Les opportunités potentielles engendrées par la mondialisation en faveur de la qualité dans l’enseignement supérieur sont nombreuses et variées pour autant que celui-ci sache faire preuve d’esprit d’adaptation, d’inventivité et d’innovation. L’enseignement supérieur comprend l’université, la recherche et les services, et s’inscrit dans la société qui elle-même se soumet à un réseau de contraintes. Afin de relever les nombreux défis ou de les transformer en opportunités, l’exigence de qualité nécessite que soient considérés et améliorés les facteurs concernant le contexte, les apprenants, les enseignants et les gestionnaires, l’enseignement et la recherche, et enfin les résultats.

1. Le contexte

L’enseignement supérieur, notamment son noyau fondamental qu’est l’université est une totalité fonctionnelle. Elle regroupe une communauté d’enseignants, de gestionnaires et d’étudiants occupant un espace structuré. Elle a ses règles de fonctionnement et de régulation. Mais en même temps ce tout fonctionnel s’insère dans le tout de la société qui lui confie la charge à la fois pédagogique et éthique d’une intégration sociale. L’enseignement supérieur dans son aspect national représente des valeurs intellectuelles, scientifiques et morales, expressions d’un projet de société. En supprimant les frontières, la mondialisation bouleverse tout cet ensemble et exige une adaptation nécessaire. La qualité de l’enseignement supérieur dans un pays, ainsi que son évaluation et son suivi sont essentiels pour le progrès social et économique national. Ils sont également des facteurs déterminants pour la réputation de ce système d’enseignement supérieur au plan international.

C’est pourquoi, face à la concurrence engendrée par l’ouverture de plus en plus grande, les systèmes d’enseignement nationaux sont obligés d’imaginer de nouveaux types de coopération. Par exemple, la mise en réseaux des compétences leur permet de s’adapter aux nouvelles exigences du marché. C’est dans ce sens qu’il faut comprendre la création du Réseau pour l’Excellence de l’Enseignement Supérieur en Afrique de l’Ouest (REESAO), regroupant environ 200 000 étudiants et 4 000 enseignants. Les avantages espérés sont :

§         de meilleurs performances des universités par une organisation plus rationnelle de l’activité pédagogique et de recherche,


[1] République de Côte d’Ivoire.- Annuaire Statistique de l’Enseignement Supérieur, Année 2004-2005, p. 11-33.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :