La spiritualité de l’amour

Pour cette année universitaire 2005-2006, nous allons étudier la question de l’amour. Cet ouvrage s’intitulera donc : « spiritualité de l’amour ». C’est un livre d’actualité car il a été pensé après la parution de la première encyclique du St Père, le Pape Benoît XVI, Deus Caritas est, le 25 décembre 2005. Nous en ferons d’abord un résumé. Puis, nous essayerons de définir le concept de spiritualité et celui de l’amour. Finalement, nous verrons la spiritualité de l’amour à partir de la vision de Benoît XVI et nous ferons une conclusion. L’enjeu sera de savoir précisément en quel sens il s’agit ici d’un concept spirituel fondamental. Cette discussion fut amorcée par la fameuse forme de Hans Urs von Balthasar, L’amour seul digne de foi[1] qui se rattache elle-même à la réflexion christologique, radicale en sa nouveauté de Karl Barth sur l’être de Dieu comme Amour. Cette proposition fait référence à la situation de l’époque postchrétienne, dans laquelle la foi n’est plus une évidence sociale, mais doit prouver sa crédibilité. Or celle-ci, la crédibilité d’un Dieu qui est l’Amour même (1 Jn 4, 8. 16; Jn 3, 16), ne peut se prouver que par l’amour de ceux qui transmettent à leurs frères humains l’amour de Dieu qu’ils ont reçu et le rendent présent, aujourd’hui comme aux jours des premiers chrétiens (Ga 5, 6.22; 1Jn 4,12).


[1] BALTHASAR (Hans Urs von).- Seul l’amour est digne de foi (Paris, Cerf 1963)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :